georgia spiropoulos
 
 
 
 
 
We need not destroy the past.
It is gone.
J.Cage





françaisenglishελληνικά


Georgia Spiropoulos compose des œuvres instrumentales, vocales, électroacoustiques et mixtes. Elle crée également des œuvres de théâtre musical et installations son et vidéo.
Son travail est caractérisé autant par une “écriture du son”, que par une forte préoccupation pour la forme, la temporalité et les technologies musicales pour la composition, la spatialisation et la synthèse sonore en temps réel. Elle explore la notion de l'oralité, autant dans le mode de transmission que celui de la réception, et son omniprésence dans le texte musical et l'interprétation. Cette recherche l'emmène à un travail de proximité avec l'interprète qu'elle qualifie de “rencontre vitale” pour la création.
Son travail trouve ses racines chez les compositeurs du 20ème siècle (Ligeti, Nono, Christou, Stockhausen, Xenakis), dans les musiques de tradition orale, mais également dans le rock d’avant-garde, la free improvisation, le turntablism, la performance art et les artistes interdisciplinaires ou encore la poésie et le théâtre.

En juin 2015 l’IRCAM organise un concert-portait de la compositrice au Centre Pompidou lors du Festival Manifeste. Spiropoulos y présente deux nouvelles œuvres, “Roll... n' Roll... n' Roll” pour harpe et électronique et “Membranes” pour 6 timbales, accompagnées de “Bacchantes”, opéra brut et œuvre phare de la compositrice pour un seul interprète, électronique et lumières.

* * *

Georgia Spiropoulos (Athènes, 1965) a fait ses études de piano classique et jazz, d'écriture, de contrepoint et de fugue à Athènes. Pendant dix ans elle travaille en tant qu’instrumentiste, arrangeur et transcripteur de musique grecque de transmission orale.

En 1996, elle s'installe à Paris et étudie la composition instrumentale et électro-acoustique avec Philippe Leroux, et l'analyse avec Michaël Lévinas. En 2000-01, elle suit le Cursus de Composition et d'Informatique Musicale à l’IRCAM-Centre Pompidou et travaille avec Jonathan Harvey, Tristan Murail, Brian Ferneyhough, Marco Stroppa, Philippe Hurel et Ivan Fedele. Elle a obtenu un master à l'École des Hautes Etudes des Sciences Sociales (EHESS) où elle a travaillé avec Marc Chemillier, Pierre Judet de la Combe et Francis Zimmermann.

Elle a reçu le prix “Villa Médicis Hors les Murs” pour les Etats-Unis et a travaillé en tant que compositeur-en-résidence à New York (2003-04). En 2013 elle a été nommée Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres de la République Française.

En 2008 Georgia Spiropoulos a travaillée en tant que compositeur-en-recherche à l’IRCAM avec le projet “Mask : transformations de la voix et création d'outils pour la live performance”..

Elle a reçu les commandes du Ministère Français de la Culture, du Ministère de la Culture de Baden Württemberg, de l'IRCAM-Centre Pompidou, de Radio France, de “Marseille Capitale Européenne de la Culture 2013”, de la SACEM, du Haus der Kulturen der Welt de Berlin, de la Muse En Circuit et de plusieurs ensembles.

Ses œuvres sont jouées dans le monde entier dans des lieux tels que le Centre Pompidou, Cité de la Musique, IRCAM, Auditorium du Louvre (Paris), Symphony Space (New York), Yerba Buena Center for the Arts (San Francisco), Radial System V (Berlin) Gasteig München (Munich), ZKM (Karlsruhe), AOI Concert Hall (Shizuoka), Felicja Blumenthal Music Center, Hateiva Hall (Tel Aviv), Concert Hall of the Academy of Music (Krakow), Centre Culturel Onassis, Institut Français, Institut Goethe (Athènes).

Elle collabore avec plusieurs ensembles (Ensemble Intercontemporain, L'Itinéraire, 2E2M, Sillages, Ars Nova, San Francisco Contemporary Music Players, Smashensemble, Aventure, Nikel, Bl!ndman, dissonArt, Pulsar Trio, Zafraan, Octopus), chœurs (Accentus, Les Cris de Paris, Le Jeune Chœur de Paris), quatuors des saxophones (Prism, Habanera, Quazar), et solistes (Claude Delangle, Médéric Collignon, Hélène Breschand, Vincent David, Theophilos Sotiriades).

Elle a participé aux festivals Manifeste, Agora, Tenso Days, Présences - Radio France, Festival d’Athènes et d’Epidaure, In Transit - International Festival of Performing Arts - Berlin, Seamus, Extension, Musiques Libres de Besançon, Gegenwelten Festival Neue Musik, Futura, WhyNote, Aujourd'hui Musiques, Musiques de Notre Temps, Hateiva, Sinkro, ICEM, WFAE, WOCMAT, Journées Electroacoustiques de Grèce, Electronic Arts and Music Festival de Miami, Boston Cyberarts Festival.

Georgia Spiropoulos donne régulièrement des conférences et des master classes à propos de son travail (Université de Columbia de NY, Université de Californie Santa Barbara, IRCAM, Hochschule für Musik und Theater München, Université Paris 7 et Paris 8, Conférences Internationales ICMC et SMC, Conservatoire de Paris CRR, Conservatoire de musique du Tel-Aviv, Alte Schmiede-Vienna, Institut Français d’Athènes).

Elle a été membre de jury pour les Conférences Internationales ICMC et SMC, pour le Cursus de Composition et pour les résidences de recherche artistique à l’IRCAM.



-- Mis à jour 01.2016 --


download bio

français
english
ελληνικά

download works

français
english
ελληνικά